• Du 18 mars 2019 au 29 mars 2019
    Campus Tertre
    Salle du CENS (T237, Bâtiment Tertre-2ème étage) / Amphi D / Pôle étudiant

Cecilia Jiménez Zunino est chargée de recherche en Argentine (IDH - Conicet/Universidad Nacional de Cordoba). Elle est accueillie au CENS et au sein de l'UFR de Sociologie (Université de Nantes) du lundi 18 mars au vendredi 29 mars. Ce séjour est soutenu par la Direction des relations internationales de l'Université de Nantes

Cecilia  Jimenez Zunino


Sociologue critique, Cecilia Jiménez Zunino inscrit ses travaux dans le sillon théorique de  Pierre Bourdieu ; ses recherches articulent approches quantitatives (en particulier les analyses factorielles) et qualitatives (entretiens, histoires de vie). Elle s’intéresse à différents objets dans une perspective relationnelle : la mobilité sociale des classes sociales prises dans la mondialisation à travers les migrations internationales ; les modes de reproduction des classes sociales dans une perspective intergénérationnelle et intragénérationnelle ; les différents usages du capital culturel au sein du marché du travail ; les logiques extraéconomiques orientant les pratiques des agents ; les différents modes de reproduction culturelle (capital scolaire) au sein des classes sociales de Córdoba ; l’articulation entre rapports de genre et rapports sociaux de classes.

Après avoir obtenu un doctorat à l’Universidad Complutense de Madrid en 2011, intitulé “Déclassement et reconversions dans les trajectoires de migrants argentins de classes moyennes”, Cecilia Jiménez Zunino a travaillé entre l’Espagne et l’Argentine en tant que chercheuse contractuelle autour de plusieurs projets de recherche, financés par différentes institutions (Centro de Investigación de la Facultad de Filosofía y Humanidades de l’Universidad Nacional de Córdoba ; Agencia Nacional de Promoción Científica y Tecnológica (Argentina) ; Ministerio de Ciencia e Innovación de España). Ses travaux ont alors porté d’une part sur les dynamiques de reproduction sociale dans des familles de classe moyenne cordobeses (depuis 2013) et d’autre part sur les transformations de l’exercice de la maternité dans la classe ouvrière andalouse (2009-2011). Dans cette dernière recherche, elle a particulièrement analysé les discours d’experts diffusés dans la presse féminine sur les modes légitimes d’exercer la maternité, à partir d’un corpus couvrant une période historique récente –à partir du franquisme (1950-2010).

Cecilia Jiménez Zunino a également enseigné (théories sociologiques et cours de méthodologie) dans 3 universités publiques argentines (universidades nacionales San Juan, Villa María, Córdoba) ainsi que dans 3 universités espagnoles (universidades de Complutense-Madrid, de Murcia, de Sevilla). Elle est intervenue dans tous les cursus (licence, master, doctorat) et encadre actuellement plusieurs masterant.e.s et doctorant.e.s. argentin.e.s.

Elle se consacre à l’heure actuelle à une recherche portant sur la transformation des classes sociales dans la ville de Córdoba, seconde ville la plus peuplée du pays et pôle industriel argentin de premier plan, dans la continuité de précédents travaux individuels et collectifs. Elle coordonne notamment au sein de cette recherche qu’elle dirige un livre interdisciplinaire (avec des approches géographiques, anthropologiques, historiques, économistes) sur l’industrialisation à Córdoba, depuis l’époque péroniste jusqu’à nos jours. 

En raison de ses proximités théoriques avec la sociologie française bourdieusienne, Cecilia Jiménez Zunino a été accueillie pendant trois mois au Centre de Sociologie Européenne (aujourd’hui CESPP) en 2009, travaillant avec Rémy Lenoir et Anne-Catherine Wagner. Elle est en contact depuis 2010 avec Fanny Jedlicki, chercheure associée au Cens, qui réalisait alors une recherche postdoctorale sur les migrants argentins du corralito en Europe. Elle a enfin rejoint le projet “Nationalités multiples, appartenances plurielles” porté par Karine Lamarche et Fanny Jedlicki, qui donnera lieu à un atelier de travail international, à l’automne 2019. Son séjour de recherche au Cens pourra permettre l’établissement de nouvelles coopérations scientifiques avec les membres de l’UMR qui le souhaitent.

Durant son séjour de 15 jours au Cens et à l’UFR de sociologie de l’université de Nantes, Cecilia Jiménez Zunino tiendra une permanence ouverte aux étudiant.e.s comme aux collègues. Elle présentera sa recherche doctorale lors du cours de “Sociologie des migrations” (L2 – reponsable : Estelle D’Halluin) ainsi que ses travaux de recherche actuels dans une séance de Chantiers du CENS

Programme des interventions

Mardi 19 mars - 17h30 (Salle du CENS)

Réunion-cocktail de bienvenue et présentation de la chercheuse aux doctorants, collègues du Cens, de l’UFR et aux collègues de l’Université. Inscription nécessaire ici.

Jeudi 21 mars - 16h-18h (Salle du CENS)

« Une mauvaise transmission : les dérives du capital culturel dans la reproduction intergénérationnelle», Séminaire du laboratoire Les Chantiers du Cens.

Lundi 25 mars - 13h-15h (Amphi D)

« Trajectoires de migrants argentins de classes moyennes : du déclassement aux reconversions », séance ouverte du cours de 2e année de Licence de sociologie «Sociologie de l’immigration », animée par Estelle d’Halluin.
Inscription nécessaire ici.

Mercredi 27 mars - 19h (Pôle étudiant)

Ciné-débat autour du film argentin Les nouveaux sauvages (2014)

Film à sketches coproduit par les frères Almodóvar, il raconte six histoires de personnages mettant en jeu différents destins pris dans des rapports conictuels de classe et confrontés à l'injustice sociale.
Dans une atmosphère conviviale, la projection sera suivie par une mise en perspective des sociologues Cecilia Jiménez Zunino, Fanny Darbus et Christophe Lamoureux (sous réserve) et des échanges avec le public. Inscription nécessaire ici.

Quelques travaux indicatifs

Jiménez Zunino, Cecilia I. (2017), ¿ Estudiar o trabajar ? Dilemas en la formación de profesionales  de clase media en Córdoba (Argentina), Revista Propuesta Educativa, N° 48, Vol. 2, pp. 34-44.

Jiménez Zunino, Cecilia I. y Assusa, Gonzalo (2017) “¿Desigualdades de corta distancia? Trayectorias y clases sociales en Córdoba”, Revista Mexicana de Sociología, Vol. 79, N° 4, pp. 837-874.

Jiménez Zunino, Cecilia I. y Manuel Giovine (2017)Terminar el secundario en Córdoba: desigualdad educativa y nivel medio en la última década”, Revista Páginas de Educación, Vol. 10, N° 2 pp. 21-43.

Jiménez Zunino, Cecilia I. y Esperanza Roquero García (2016): “Los discursos expertos sobre crianza y maternidad: aproximación al caso español, 1950-2010”, Arenal, España, N° 23-2, julio-diciembre, pp. 321-345.

Jiménez Zunino, Cecilia I. (2014) “Symbolic Strategies In Migratory Contexts: Middle-Class Argentineans In Spain”, Migraciones Internacionales, México, Nº 27, Vol. 7, Nº 4, pp. 39-67.