• Du 29 novembre 2018 au 30 novembre 2018
    Campus Tertre

Les travaux portant sur les étudiant.e.s constituent un domaine de recherche sociologique important en France depuis les années 1960. Mais si le « métier d’étudiant » a été le plus souvent envisagé de manière extensive, ce qu’étudier veut dire, du point de vue de la transmission et de la réception des savoirs, a fait l’objet de moins d’attention. Pourtant, les questions liées à la réalité du travail d’apprentissage des étudiant.e.s se posent avec acuité : quelles sont les modalités d’accès aux savoirs savants et les pratiques attendues par les institutions de formation d'enseignement supérieur vis-à-vis des étudiant.e.s ? Quelles sont les pratiques concrètes de travail étudiant, leurs différentes manières d’apprendre, d’étudier et de se confronter aux évaluations des connaissances dont ils font l’objet ?

PROGRAMME

Jeudi 29 novembre 2018

9h – 9h30 : Accueil

9h30 – 10h : Introduction

Marie CARTIER, directrice du CENS, et les organisateurs du colloque

10h – 12h30 : Session 1 // Formations en tension… entre école et monde du travail

Discutante : Fanny Jedlicki (Idees, u. du Havre), Modératrice : Sophie Orange (CENS, u. de Nantes)

  • « L’ “intensité” du curriculum en service social : un temps pédagogique en tension entre forme scolaire et enjeu professionnel », Ruggero IORI (Printemps, université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines/université Paris Saclay).
  • « Le poids de la socialisation scolaire sur la manière d’être étudiant. Enquête en IFSI », Alice LERMUSIAUX (CENS, université de Nantes).
  • « Comprendre le travail des étudiant.e.s en stage, un enjeu pour l’Université », Dominique GLAYMANN (Centre Pierre Naville, université d’Evry/université Paris Saclay).

12h30 – 14h30 : Pause déjeuner

14h30 – 16h30 : Session 2 // Façons de faire et travail intellectuel

Discutant : Tristan Poullaouec (CENS, u. de Nantes), Modérateur : Gérald Houdeville (CENS, UCO)

  • « Travail des étudiants et parcours dans l’enseignement supérieur : le cas d’un “suivi de cohorte” en licence de sciences de l’éducation », Gaële HENRI-PANABIERE (CERLIS, université Paris Descartes).
  • « La lecture comme travail : les étudiants de classe préparatoire littéraire et l’usage des textes », Morgane MARIDET (CERLIS, université Paris Descartes). 

16h30 – 17h : Pause

17h – 18h30 : Conférence de Virgílio BORGES PEREIRA (université de Porto).

Vendredi 30 novembre 2018

9h – 9h30 : Accueil

9h30 – 12h : Session 3 // cadrages institutionnels et emploi du temps

Discutant : Thibaut Menoux (CENS, u. de Nantes), Modératrice : Ludivine Balland (CENS, u. de Nantes)

  • « Engagement et distanciation dans le métier d’élève de classe préparatoire aux grandes écoles : le concept de régulation émotionnelle comme enjeu de la fabrication des dispositions dominantes », Cédric LAHEYNE (CIRCEFT-ESCOL, CURAPP-ESS, université Paris 8, université d’Amiens).
  • « La définition collective par les étudiants de première année à l’université du niveau des efforts à fournir », Mary DAVID (CENS, université de Nantes).
  • « Régime vocationnel et intensité du travail pour les étudiants des écoles supérieures d'art », Myriam NORMAND (Sainbiose, université de Lyon), Serge PROUST (Centre Max Weber, université de Lyon), Corine VEDRINE (LAURE-EVS, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon).  

12h – 14h : Pause déjeuner

14h – 16h : Session 4 // Les coulisses des apprentissages : représentations étudiantes

Discutant : Charles Suaud (CENS, u. de Nantes), Modératrice : Mary David (CENS, u. de Nantes)

  • « La formation didactique des étudiant.e.s en MEEF Histoire-Géographie : une étude didactique envisagée comme sociologie du travail de la preuve », Sylvain DOUSSOT (CREN, université de Nantes).
  • « La face cachée du travail de l’étude à l’Université. Analyse des rapports entre variabilité des cultures de l’étude et réussite d’étudiants de Licence Droit et Sciences de l’éducation », Coralie TOUATI (CeDS, université de Bordeaux).
 

16h – 16h30 : Pause

16h30-17h : Conclusion du colloque

Mathias MILLET (CITERES, université de Tours)