Le CENS et l'UFR de sociologie ont perdu un collègue et un ami, Frédéric Mollé, décédé le 16 novembre 2012 à l'âge de 41 ans.

Frédéric était maître de conférences depuis 2004 après avoir soutenu une thèse sous la direction de Charles Suaud sur la généalogie de l'ascétisme bureaucratique (publié aux PUR en 2005).

Il venait de publier Servir, un ouvrage collectif, d'organiser un colloque international sur la question de la mobilité et s'occupait des relations scientifiques avec l'Amérique latine, notamment l'Argentine.

Excellent pédagogue, chercheur investi dans de multiples projets, généreux de son temps et de ses compétences à l'égard des étudiants, des doctorants et de ses pairs, il était un collègue apprécié de tous. 

Sa disparition brutale nous laisse dans une immense tristesse.