Étudiant(e)

Kevin DELASALLE

Jeune docteur

Discipline(s) enseignée(s)

Actuellement : Professeur de Sciences Économiques et Sociales

Octobre 2011 - Août 2012 : Attaché Temporaire à l'Enseignement et à la Recherche (UFR de Sociologie, Université de Nantes)
Disciplines enseignées : Sociologie de l'éducation, Sociologie de la jeunesse, Lecture de textes classiques

Septembre 2008 - Septembre 2011 : Moniteur (UFR de Sociologie, Université de Nantes)
Disciplines enseignées : Introduction à la Science Politique, Sociologie de l'éducation, Sociologie de la jeunesse, Analyse de situations éducatives, Lecture de textes classiques

Thèmes de recherche

Sociologie politique, sociologie du militantisme et de l'engagement, ethnographie, démocratie participative, classes populaires


Thèse de Doctorat

Thèse soutenue le 14 juin 2017 : Le tourment militant. Ethnographie de l'engagement partisan au Parti Socialiste (2010-2016)

Composition du jury :
  • Rémy LE SAOUT, Maître de Conférences en Sociologie HDR, Université de Nantes (Examinateur)
  • Rémi LEFEBVRE, Professeur de Science Politique, Université de Lille 2 (Président)
  • Frédérique MATONTI, Professeure de Science Politique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Rapporteure)
  • Julian MISCHI, Directeur de Recherche en Sociologie, INRA Dijon (Rapporteur)
  • Jean-Noël RETIÈRE, Professeur de Sociologie, Université de Nantes (Directeur de thèse)

Résumé :
À partir d'un terrain circonscrit géographiquement – une Section et une Fédération du Parti Socialiste, ainsi que le Groupe politique d'une collectivité locale – et dans le temps – entre 2010 et 2016 –, la thèse interroge un objet de recherche peu exploré : l'engagement politique dans sa dimension « malheureuse ». La trajectoire singulière de l'auteur – chercheur devenu adhérent puis militant « professionnalisé » – rend possible une sociologie « par le soi » de ce qu'il convient de nommer le « tourment militant ». Au croisement de la sociologie de l'engagement et du désengagement, de la sociologie du militantisme, de la sociologie des émotions, de l'ethnographie du politique, voire de la sociologie du travail politique, la thèse explore la mosaïque des « élans » et des « tourments » de militants socialistes sous le quinquennat du Président François Hollande.
À l'aune des « carrières » individuelles de ces militants, sont interrogées les sources et expressions, évolutives et différenciées, de la « désillusion », de la « colère », du « désarroi »... L'approche résolument ethnographique et compréhensive, sensible aux contextes national et local, permet de saisir dans sa diachronie le processus d'attachement au militantisme d'une part, et de prise de distance d'autre part. Sont alors mis au jour, en fonction des trajectoires individuelles (militantes, professionnelles, personnelles...) et des positions occupées (ou non) dans l'appareil partisan, les ressorts entremêlés dont procède la métamorphose de l'engagement, de l'adhésion au tourment.

Activités / CV

Recherche / Formation

2018 : Qualification aux fonctions de Maître de Conférences, Section 19 (Sociologie, démographie)

2017 : Doctorat de Sociologie (CENS, UMR 6025 - Université de Nantes)
Thèse soutenue le 14 juin 2017 : Le tourment militant. Ethnographie de l'engagement partisan au Parti Socialiste (2010-2016)


2008 : Master 2 Recherche Sociologie, mention Très Bien (Université de Nantes)
Mémoire : « Démocratie participative » et « proximité » dans un quartier populaire. Le rapport du Parti Socialiste aux classes populaires. Sous la direction de : Jean-Noël RETIÈRE

2007 : Master 1 Recherche Sociologie, mention Bien (Université de Nantes)
Mémoire : La démocratie participative locale. Le cas de la participation des habitants dans le cadre du Grand Projet de Ville de Malakoff-Pré Gauchet. Sous la direction de : Marie CHARVET

Publications

Revues à comité de lecture
  • « Loyauté ou exit de collaborateurs d'élus français. L'influence de la (dés)obéissance sur leurs trajectoires professionnelles », Émulations, à paraître
Notes de lecture
  • « Marie CAMPIGOTTO, Rachel DOBBELS et Elsa MESCOLI (coord.), ''Ethnographies du proche. Perspectives réflexives et enjeux de terrain'', Émulations, n°22, 2017 », ¿ Interrogations ?, à paraître
  • « Quentin SCHNAPPER, L'étrange défaite de la gauche. Approche ethnographique du porte-à-porte socialiste lors des municipales de 2014 à Toulouse », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017, mis en ligne le 5 septembre 2017. URL : http://lectures.revues.org/23344
  • « Mathieu BERGER, Daniel CEFAÏ et Carole GAYET-VIAUD (dir.), Du civil au politique. Ethnographies du vivre-ensemble », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2012, mis en ligne le 17 janvier 2012. URL : https://lectures.revues.org/7273

Communications

Colloques
  • La (dés)obéissance des collaborateurs d'élus face à la managérialisation du travail politique : s'accommoder ou résister, Journées Internationales de Sociologie du Travail 2018, « Résistances, conflictualités et actions collectives », Lise - Cnam/CNRS, Paris, 9 au 11 juillet 2018
  • Accès et maintien sur le terrain en milieu partisan : un ethnographe-militant devenu militant-ethnographe, Ateliers Lausannois d'Ethnographie, Édition 2018, « Négocier un terrain. Ethnographie et négociation : accéder et se maintenir sur le terrain d'enquête », Université de Lausanne, 26 et 27 avril 2018
Journées d'études
  • Loyauté ou exit de collaborateurs d'élus. L'influence de la (dés)obéissance sur les relations professionnelles au sein d'un Groupe politique, Journée d'Étude « Travail, emploi et relations professionnelles au sein des organisations militantes », CHS XXe siècle (CNRS/Paris I) - ISP (Paris-Nanterre), 30 novembre 2018
  • La (dés)obéissance des collaborateurs/trices d'élu.e.s face à la managérialisation du travail politique, Journée d'Étude « Conflits, résistances et tensions dans les mondes du travail », EHESS-ENS de Paris, 18 décembre 2017
  • Campagne électorale et mise en scène de la « proximité » : les élections municipales de 2008 dans un quartier populaire nantais, Journée d'Étude « ''Faire campagne'' : mobilisations, représentations, contestations », IEP d'Aix-en-Provence, 5 et 6 mai 2011
  • La démocratie participative et les professionnels de la participation, Journée d'Étude « Usages francs et obliques de la sociologie des professions », Sciences Po Rennes, 4 juin 2008
Séminaires
  • Le tourment militant. Ethnographie de l'engagement partisan au Parti Socialiste, Chantiers du CENS, Nantes, 24 novembre 2016
  • Municipalité, Conseil Général, Conseil Régional : l'hégémonie partisane en feuilletés du Parti Socialiste en Pays de la Loire, Journées du CENS, Pénestin, 24 et 25 juin 2011
  • De l'observation à l'engagement ethnographique en milieu militant, « Printemps des Chercheurs en sciences sociales. Méthodes et pratiques » organisé par l'association « Fil en Têtes. Sciences sociales dans la cité », Maison des Sciences de l'Homme Ange-Guépin, Nantes, 22 et 23 avril 2011

Informations complémentaires

Organisation de journées d'études

  • Co-organisation, avec Virginie GRANDHOMME et Philippe MASSON, de la journée d'étude « Observer le politique », jeudi 11 octobre 2012, Université de Nantes (CENS)

Responsabilités administratives

  • 2010-2011 : Représentant des doctorants du Bureau du CENS