Centre nantais de sociologie

Thèse en cours - Elisa Champciaux

Titre provisoire de la thèse

En être ou pas ? Sentiments et pratiques d'appartenance à l'université. Une approche sociologique

Direction et co-direction

Sophie Orange et Claire Lemêtre

Résumé : 

Les représentations ordinaires de l’Université l’envisagent comme une institution aux cadres lâches et à l’expérience faiblement intégrative, contrairement à d’autres formations de l’enseignement supérieur où l’encadrement serait davantage support de cohésion, comme les Sections de Techniciens Supérieurs, les Instituts de Formation aux Soins Infirmiers ou encore les classes préparatoires aux grandes écoles et les grandes écoles. Le «temps élastique» universitaire et la présence des étudiant∙e∙s en pointillés sur les campus – quand certaines formations du supérieur proposent des emplois du temps pleins – peuvent en effet rendre difficiles et moins efficaces les pratiques de sociabilités et les formes de socialisation

étudiantes. Tandis que les élèves et ancien∙n∙es élèves des grands établissements d’élite (ENS, HEC, etc.) se définissent, se désignent par leur appartenance institutionnelle et s’en réclament même longtemps après l’obtention de leur diplôme, les sortant∙e∙s d’Université mettraient davantage en avant leur titre scolaire que son lieu d’acquisition. L’enjeu de ce projet de thèse est de questionner, derrière les représentations, les pratiques réelles d’identification des étudiant∙e∙s d’Université. Dans quelle mesure l’institution universitaire, par son fonctionnement spécifique (pédagogie informelle, autonomie étudiante, effectifs nombreux, indépendance des enseignant∙e∙schercheur∙ e∙s, etc.), peut-elle constituer malgré tout un lieu de construction d’une culture commune ? À quelle échelles (de l’institution, des départements ou des UFR, des disciplines ou encore des groupes de TD) le sentiment d’appartenance se joue-t-il ? Selon quelles cartographies des groupes et des collectifs socialement significatifs se construisent-ils ? Dans le cadre de quelles activités (scolaires, sportives, culturelles, de sociabilité, etc.) des auto-définitions collectives trouvent-elles ou non à s’ancrer ?

Mis à jour le 04 novembre 2022 - Laurence TUAL.
https://cens.univ-nantes.fr/theses-et-hdr/these-en-cours-elisa-champciaux