Titre provisoire de la thèse

Les recompositions sociales, techniques et politiques de l'aidance

Direction et co-direction

Pascale Moulévrier

Résumé : 

Depuis une vingtaine d’années, les pouvoirs publics font la promotion du maintien à domicile des personnes en situation de dépendance et/ou de handicap afin de réduire le nombre d’Hospitalisations Potentielles Évitables, dans une logique de maîtrise des dépenses publiques liées au grand âge et au handicap. L’appui et la reconnaissance des aidants familiaux, dont on sait qu’ils et elles jouent un rôle fondamental dans le maintien à domicile des personnes dépendantes, ainsi que le développement de dispositifs techniques et numériques censés les y aider, s’inscrit dans ce projet politique d’envergure locale, nationale et européenne. Cette thèse proposera d’interroger les politiques d’ «aide aux aidants» du point de vue non pas de ceux qui les construisent mais de ceux qui en sont les destinataires, en s’intéressant en particulier aux dispositifs techniques et numériques s’adressant à eux. Penser le quotidien des proches aidants au prisme de ces dispositifs techniques et numériques soulève une série de questionnements sur le travail des aidants et sa recomposition : de quoi le travail des aidants est-il fait? L’utilisation d’outils permet-elle un remplacement de certaines tâches, et si oui, lesquelles? Sur les relations de l’aidance : la mobilisation de la technique et des outils numériques mène-t-elle à une renégociation de l’attribution des tâches entre aidants, entre aidants et professionnels ? Sur les conditions matérielles de l’aidance : peut-on en augurer un allègement des formes de pénibilité spécifiques à ce type de travail, et pour qui ? Enfin sur l’appréhension de ces dispositifs dans le cadre de l’aidance : introduisent-ils de nouvelles tâches, techniques et/ou de nouvelles manières de pratiquer et de concevoir l’aide? Quelles connaissances les usagers de ces outils ont-ils/elles des droits encadrant les objets ou les personnes avec lesquels le numérique les met en relation ? L’objectif principal de cette thèse sera de produire des connaissances nouvelles quant aux effets, d’une part des débats nationaux et européens de promotion de l’aidance à domicile et des dispositifs qui y sont associés et d’autre part de la technicisation et de la numérisation, sur les cadres matériels et normatifs de l’aidance. Il s’agira, pour se faire, de réaliser une « ethnographie des aidants » afin d’analyser l’impact des transformations politiques de l’aidance ainsi que les modalités de diffusion et d’utilisation d’outils techniques et numériques dans l’activité des aidants.