Personnel de l'université

Séverine MISSET

Maîtresse de conférences en sociologie

Coordonnées

3 rue Maréchal Joffre BP 34103 44041 Nantes Cedex 1

Tél
0240306035 (n° interne : 496035)
Mail
Severine.Misset@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Introduction à la psychologie sociale, sociologie des organisations, sociologie du travail et des relations professionnelles

Thèmes de recherche

Sociologie des classes populaires, stratification sociale du groupe ouvrier
Sociologie du militantisme syndical
Sociologie des pratiques gestionnaires

Activités / CV

  • Parcours professionnel
Depuis sept 2010 maîtresse de conférences en sociologie, Université de Nantes
sept 2008-août 2009 ATER en sociologie, Université Paris Descartes
sept 2007-août 2008 ATER en sociologie, Université Lille 1
  • Formation
2009 Doctorat en sociologie, faculté des Sciences Sociales de la Sorbonne, Université Paris Descartes, « La déstabilisation des strates qualifiées du groupe ouvrier. Le cas des ouvriers professionnels de Peugeot-Citroën », (sous la direction d'Olivier Schwartz)
2004 DESS Management et politiques d'entreprise, Sciences Po Paris
2003 DEA de sociologie, Université Paris Descartes

Informations complémentaires

Principales publications

  • Ouvrage

S. Misset, Introduction à la sociologie des organisations, Paris, Armand Colin, 2017.Introduction à la sociologie des organisations

  • Chapitre d'ouvrage collectif

S. Misset et T. Haute, « Villes et bastions ouvriers : les grandes mutations ? », p.73-101 in O. Fillieule, S. Béroud, C. Masclet, I. Sommier (coord.) avec le collectif Sombrero, Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 68 en France, Arles, Actes Sud, 2018.

S. Misset et J-G Contamin, « Y a-t-il une vie professionnelle après le syndicalisme ? », p.257-285 in O. Fillieule, S. Béroud, C. Masclet, I. Sommier (coord.) avec le collectif Sombrero, Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 68 en France, Arles, Actes Sud, 2018.

S. Misset et S. Beroud, « Par-delà la crise : dissidences et fidélités paradoxales à la CFDT », p.289-318 in O. Fillieule, S. Béroud, C. Masclet, I. Sommier (coord.) avec le collectif Sombrero, Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 68 en France, Arles, Actes Sud, 2018.
 
S. Misset, « Je ne suis pas vraiment un ouvrier », in Apprendre la sociologie par l’exemple, C. Giraud, O. Martin, F. de Singly (eds), Paris, Armand Colin, 2016 (3ème édition).
  • Articles dans des revues à comité de lecture
S. Misset, Y. Siblot, "Donner de son temps" pour ne pas "être des assistés". Bénévolat associatif et rapports à la politique au sein de ménages stables des classes populaires, Sociologie, 2019, n°1, vol. 10, 75-92.

S. Misset, « Une nouvelle « élite des réprouvés » ? Les bacheliers professionnels industriels devenus ouvriers qualifiés », Formation Emploi, 2015, n°131 (juillet-septembre), p 121-140.
Ghaffari, S., Misset, S., Pavis, F., Ponnet, M., « Généalogies de outils de gestion. Introduction », Travail et Emploi, 2013, n°133/1, p.5-12.
S. Misset, « Classifications ouvrières et confrontations de générations d’ouvriers qualifiés : vers une remise en cause de l’ordre de l’ancienneté ? », Sociétés contemporaines, 2013/2, n°90, p.29-52.
S. Misset, « Proximité professionnelle et distance scolaire. Les jeunes ouvriers qualifiés et leurs trajectoires », Revue française de pédagogie, n°167, avril-mai-juin 2009, p.59-71.